Il y a une forte demande durant les fêtes de fin d'année pour nos partenaires de livraison. Il est possible que votre livraison prenne plus de temps. Soyez prévoyant.

Aletta de Trees for All : « Nous aurons rempli notre mission une fois qu’on pourra se passer de nous »

Lina Janssen a écrit cet article dans la catégorie Marketing

L’une des actions les plus concrètes que vous pouvez entreprendre pour rendre le monde un peu plus vert, c’est de planter des arbres. Parce que, nous aussi, nous tenons à apporter notre pierre à l’édifice, nous avons uni nos forces à Trees for All. Mais comment cette collaboration se passe-t-elle concrètement et que fait exactement Trees for All ? Aletta Jansen de Trees for All et Nico Veldkamp de Printdeal vous expliquent tout cela en détail dans cet article. Trees4all-blog-1Pouvez-vous avant toute chose nous expliquer ce que fait exactement Trees for All ? Aletta : « Trees for All est une institution qui existe depuis vingt ans déjà. Notre plus grand objectif ? Planter autant d’arbres que possible et préserver le maximum de forêts. Histoire de rendre la planète un peu plus verte et d’améliorer ainsi les conditions climatiques sur Terre. »

« En tant que relationship manager, j’entre en contact avec des entreprises qui souhaitent collaborer avec nous. Cette collaboration peut prendre différentes formes. Nous proposons en effet de compenser l’empreinte carbone, mais bon nombre d’entreprises préfèrent planter des arbres, voire une forêt. J’ai toujours une discussion de fond avec l’entreprise. Il est primordial qu’une entreprise agisse en fonction des objectifs qu’elle s’est fixée en termes de responsabilité sociétale. » Trees4all-blog-2Avec quel type d’entreprises concluez-vous des partenariats ? Aletta : « Cela fait bien longtemps déjà que nous collaborons avec des entreprises qui travaillent beaucoup le bois. Tels que des cuisinistes, des fabricants de parquet ou encore de meubles. Mais depuis notre création, nous avons élargi notre portefeuille clients. Nous comptons actuellement pas moins de 200 partenaires fixes. Et cela va de l’horloger à la société BAM Infra qui a planté pas moins de 150 000 arbres cette année. Bon nombre de particuliers nous trouvent en tapant « compensation CO2 » sur Google. Il y a aussi de plus en plus de gens qui ne souhaitent plus recevoir de cadeau pour leur anniversaire, mais qui préfèrent demander qu’on verse un don à Trees for All. »

Comment fonctionne la compensation de CO2 ? Aletta : « Nous offrons deux possibilités aux entreprises. L’une consiste tout simplement à planter des arbres. Ces arbres sont plantés au sein de projets de reforestation durables tant aux Pays-Bas qu’à l’étranger. Point capital : l’arbre planté est géré pendant au moins 30 ans. L’autre permet de compenser l’empreinte carbone via notre intermédiaire. Grâce aux forêts existantes, des crédits CO2 sont proposés sur le marché. Nous ne revendons pas de tels produits, nous ne sommes pas une entreprise commerciale.

Mais la plantation d’arbres remporte un succès grandissant ? Aletta : « Nous distinguons clairement nos deux offres. Nous gérons des projets de reforestation qui sont certifiés. Ces projets permettent de compenser l’empreinte carbone via des crédits de CO2. À côté de cela, nous proposons également des projets de reforestation où nous plantons purement et simplement des arbres. Fait marquant ? La majorité des entreprises nous contactent pour compenser leur empreinte carbone. Mais elles finissent par préférer offrir le don nécessaire pour planter un arbre. »

Nico, nous sommes une imprimerie. Et la plupart du temps, nous utilisons les arbres d’une tout autre façon. Comment la société Drukwerkdeal.nl en est venue à collaborer avec Trees for All ? Nico : « Il y a quelques années, nous avons créé un programme d’épargne qui permettait entre autres aux clients d’offrir leurs points à Trees for All. Nombreux furent ceux qui choisirent cette option. Les fêtes approchent désormais à grands pas. Et les commandes de cartes de vœux vont bon train. Pas moins de huit millions. Toutes composées de papier, provenant bien sûr d’arbres. La majorité d’entre eux sont issus de forêts gérées de façon responsable et certifiées FSC®. Trees4all-blog-3 Nous venons d’introduire une nouvelle gamme de papier durable. Un tout nouveau type de papier composé de papier recyclé, produit de façon durable. Nous l’avons introduit à l’occasion de notre campagne de Noël. Nous offrons ainsi la possibilité à nos clients de rendre leur communication plus durable. Nous sommes partis du principe qu’il fallait fournir une bonne raison à nos clients d’opter pour ce papier. Voilà pourquoi nous avons relancé notre collaboration avec Trees for All. Les arbres et Noël forment un si beau duo ! »

Aletta, collaborer avec un imprimeur ne vous semble pas illogique ? Aletta : « Nous n’allons pas contrôler votre société et mettre notre veto. Par contre, il importe à nos yeux que le concept de durabilité soit intrinsèquement réfléchi. Et nous abordons le sujet avec chaque société. Nous plantons le maximum d’arbres avec le maximum de personnes qui souhaitent prendre part à cette action. Si nous devions commencer à dire à certaines entreprises : « mettez d’abord un peu d’ordre et ensuite, vous pourrez participer. », alors, nous ne planterions aucun arbre. »

Nico, nous apprenions à l’instant qu’il faut que l’entreprise soit motivée. Qu’en est-il de Drukwerkdeal.nl ? Nico : « Nous souhaitons offrir la possibilité à nos clients de faire un choix durable. Et il nous tient à cœur de proposer toujours plus de produits qui vont dans ce sens. Nous avons lancé notre campagne de Noël et, en parallèle, une version durable de nos cartes de vœux. Et pour couronner le tout, nous récompensons également nos clients en plantant des arbres. Nous avons également pris un certain nombre de mesures au sein de notre imprimerie. Nous avons de plus en plus recours à l’énergie durable. Nous trions nos déchets. Et récemment, notre imprimerie a été certifiée FSC®. » Trees4all-blog-4Aletta, quel est votre rêve ? Aletta : « Nous aurons rempli notre mission une fois qu’on parviendra à se passer de nous. Si tout le monde réfléchit de façon durable, qu’il n’y a presque plus d’émissions de CO2 et que les forêts sont bien protégées. Nous collaborons à l’étranger avec les populations locales. Si plus aucun agriculteur ne brûlait de forêts pour les transformer en terres agricoles tout simplement parce qu’il s’est rendu compte qu’il vaut mieux privilégier l’agroforestry, autrement dit une combinaison d’agriculture et de forêt, ce serait le rêve. Imaginez que tout le monde agisse de manière durable à tel point que nous deviendrions inutiles. Dans ce cas, nous aurions atteint notre but ultime. Nous avons déjà connu des étapes intermédiaires. Nous existons depuis 20 ans déjà et ne cessons de croître. Nous étendons nos activités, histoire de pouvoir toujours planter davantage. »

Blogbanner-FR